Enfant, contemplant une ammonite chez ma tata Thérèse, celle-ci me dit que c'était un fossile "important". Je n'ai pas souvenir qu'elle ait ajouté autre chose. Pourtant je n'étais pas convaincue. Pourquoi fallait-il accorder de l'importance à ce caillou ?
Les adultes de mon enfance travaillaient durement la terre, mais n'étaient guère bavards. Ils sentaient sûrement, de l'intérieur, l'impact de la nature sur l'humain mais n'éprouvaient pas le besoin de l'expliquer, ou n'avaient pas les mots appropriés.
Plus tard, au collège, un prof de sciences a, un jour, sorti le même fossile de son armoire vitrée où il reposait habituellement. Pour sûr, il a dû faire un commentaire "savant", mais je n'ai rien entendu ; je me demandais encore pourquoi ce caillou était important et s'il était important pourquoi est-ce que ça ne sautait pas aux yeux.

Les enfants de ma classe de maternelle m'ont apporté un début de réponse, en ce printemps 2008. En visite au musée des Sciences Naturelles, ils sont restés à regarder les ammonites, fascinés par ces belles spirales, qui leur parlent au fond d'eux d'enroulement et de déroulement, de matière et de vie, de beauté visuelle en même temps que de sentiments.
J'ai, moi aussi, contemplé ces fossiles datant du crétacé et du jurassique et il m'est apparu que leur âge et la perfection de leur forme en faisaient des témoins précieux de l'histoire de la vie. J'ai contemplé ces fossiles, en pensant à la patience des paléontologues qui, à l'aide de fins outils les sortent de la gangue où ils sont généralement enfouis. Je les ai contemplés et leur image s'est imprimée en moi comme celle d'un trésor auquel j'accédais enfin. Pendant plusieurs jours, durant les instants de vacuité de mon esprit, la belle ammonite m'apparaissait, me procurant un bonheur profond, celui de m'approcher et de toucher pour un temps à la beauté des choses.
Le caillou que je plonge, aujourd'hui, dans l'eau de la marmite est donc une ammonite. Elle me parle à la fois de la beauté de la vie en ses origines, de ce qui dure par delà les millénaires et aussi des sentiments enfouis au creux de chacun. Merveilleuse ammonite qui mit tant de temps à se dévoiler à mon intelligence et à ma sensibilité !…